• Docteur Delbaere - 09 86 31 52 52

TARIF / MODALITÉS

TARIFS

CONSULTATIONS

  • Consultation de chirurgie esthétique : 80 Euros
  • Consultation de chirurgie plastique et réparatrice : 80 Euros
  • Consultation de contrôle : 40 Euros

ACTES DE MEDECINE ESTHETIQUE

INTERVENTIONS PRISES EN CHARGE PAR L’ASSURANCE MALADIE

Pour les chirurgies prises en charge par la CPAM, le remboursement partiel ou total des honoraires complémentaires dépendra de votre contrat mutuel.

INTERVENTIONS NON PRISES EN CHARGE PAR L’ASSURANCE MALADIE

Les tarifs comprennent les honoraires du chirurgien, de l’anesthésiste, du bloc opératoire et de la chambre ainsi que les implants le cas échéant.

Le Dr Delbaere est conventionnée, et exerce en secteur 2.
Cette grille de tarifs est informative, les tarifs étant différents en fonction de la complexité, de la durée de l’intervention et de l’hospitalisation.
Le devis est remis à l’issue de la première consultation.

Le choix de bénéficier ou non d’un acte chirurgical vous appartient,
de même que le Dr Delbaere se réserve le choix d’accepter ou de refuser de vous  le réaliser.
Cette décision vous est généralement indiquée à la fin de la première consultation.

MODALITÉS DES CONSULTATIONS

Pour les actes de médecine esthétique

Une première consultation est nécessaire (légalement, au moins 15 jours avant la réalisation de cet acte).

Cette consultation permet au patient d’exposer sa demande et au praticien de proposer et d’expliquer les différents traitements possibles. Il est d’ailleurs toujours intéressant de discuter autour de photographies datant d’une décennie, de bonne qualité (visages de face et de ¾ si possible)).

A l’issue de la consultation, un document d’information complémentaire ainsi qu’un devis complet, prenant en compte les options retenues (type de produit, quantité nécessaire), seront remis; la date, éventuellement retenue.

A noter que certains peelings nécessitent une préparation de la peau durant les trois semaines précédentes (ordonnance remise lors de la première consultation) et ne sont pas réalisés pendant les périodes de forte exposition solaire.

Pour les interventions chirurgicales

deux consultations préalables seront nécessaires.

La première vous permettra d’exposer votre demande et vos questions.

Le médecin vous examinera, verra les possibilités ou non de répondre à votre attente, et quelles en seront les modalités, complications, interactions avec d’autres problèmes de santé, et l’éventuelle prise en charge par la CPAM.

Cette consultation a pour but de poser la bonne indication opératoire (choisir l’intervention qui répondra le mieux au problème posé), et de vous donner toutes les informations nécessaires à votre réflexion.

A l’issue de cet entretien, un document écrit, reprenant l’ensemble des explications orales données, ainsi qu’un devis concernant l’ensemble des frais vous seront remis. Des examens radiographiques seront parfois prescrits.

Vous aurez ainsi tous les éléments pour réfléchir sereinement.

Par la suite, lorsque vous êtes décidés, nous bloquerons une date opératoire, en fonction de vos contraintes personnelles et professionnelles).

Une deuxième consultation sera alors programmée, dans les semaines précédentes, afin de répondre aux dernières questions, analyser les examens demandés, réaliser les photographies pré-opératoires, préparer l’intervention et établir le dossier d’admission de la clinique Belledonne.

Il vous faudra prendre RDV avec les anesthésistes (sauf pour les interventions sous anesthésie locale), qui exercent au sein de la clinique Belledonne :

     Par téléphone : 04 76 51 37 23

     Par internet : www.darbelledonne.fr

Il faut les consulter entre 3 semaines et 3 jours de l’intervention.

Les consultations en vue d’un acte pris en charge par la sécurité sociale,

feront l’objet d’un remboursement conventionnel, et une feuille de soins sera établie.
Les consultations, en vue d’un acte esthétique (médical, ou chirurgical), ne sont ni remboursées par la CPAM, ni par les mutuelles.

Les règlements se font par espèces, chèques ou cartes bancaires.
Nous prenons la carte vitale, mais ne pratiquons pas le tiers payant.