• Docteur Delbaere - 09 86 31 52 52

L’augmentation par graisse est aussi nommée : lipofilling, liposculpture, lipomodelage, augmentation par greffes de cellules graisseuses ou greffes d’adipocytes, ou procédure de Coleman. C’est une technique assez récente (début des années 2000) ayant révolutionné notre pratique et nos résultats. C’est LA technique à privilégier si on veut un résultat le plus naturel possible, sans cicatrice et durable.

Principes et objectifs de l’intervention

Le lipofilling consiste à prélever de la graisse au niveau de zones en excès (lipoaspiration) et de la réinjecter dans le sein (de façon globale ou plus localisée (remplissage du décolleté par exemple)).  La graisse ne peut provenir que de la patiente elle-même. Entre 70 à 90 % de la graisse déposée survit (c’est une greffe de cellules). Le résultat définitif est jugé à 3 mois. Le résultat est très naturel, imperceptible, sans cicatrice, et stable dans le temps si la patiente maîtrise son poids.

Cette intervention permet (enfin) du sur-mesure notamment dans des cas où les prothèses n’étaient pas une réelle solution :

 

Elle peut permettre :

  • De transformer un décolleté très creux : le sein ne change pas de taille mais son aspect est plus rond et le décolleté « habillé » est plus rempli et plus jeune.
  • De corriger une asymétrie de volume
  • Changer la forme des seins (forme de poire, seins tubéreux…)
  • D’augmenter les seins de façon globale discrète et pérenne, sans les inconvénients du matériel prothétique (pas de cicatrices, pas de changement).

 

En complément d’autres interventions, elle peut être associée à

 

Le lipofilling par rapport aux prothèses,

 

Les avantages

l’absence de matériel étranger, qui peut se palper et doit se changer,

l’absence de cicatrices et la possibilité d’augmenter des parties du sein seulement,

et un remodelage de la silhouette globale (double avantage grâce à la lipoaspiration).

 

Les inconvénients 

la prise aléatoire de la graisse et donc l’impossibilité de garantir un volume défini à l’avance (mais le geste peut être refait autant que nécessaire),

la difficulté d’obtenir des augmentations importantes,

et la nécessité d’avoir assez de graisse pour obtenir un effet visible (cette technique est peu adaptée aux patientes très minces).

De plus, compte tenu du nombre très important de cancer du sein, la technique ne sera pas réalisée :

  • en cas de lésions ou kystes du sein (des examens radiologiques devront être réalisés dans les 2 mois avant l’intervention),
  • s’il y a de nombreux antécédents de cancer du sein dans la famille (branches proches).

Le déroulement de l’intervention

AVANT 

  • Deux consultations seront nécessaires : la 1° (celle de l’information) et la 2° (celle de la préparation avec la vérification des examens radiographiques).
  • Un bilan radiographique de moins de 2 mois est nécessaire (échographie ou échographie-mammographie) pour la 2° consultation.
  • Le médecin anesthésiste sera consulté entre 3 jours et 3 semaines de l’intervention (à la clinique Belledonne).
  • Le tabagisme est proscrit entre 2 mois pré-opératoire et 1 mois après.
  • Il est demandé de ne pas prendre de médicaments anti-inflammatoires, de l’aspirine ou des médicaments anticoagulants dans les 8 jours avant le geste chirurgical.

 

PENDANT

  • Le lipofilling est réalisé sous anesthésie générale exclusivement.
  • La durée de l’intervention varie de 1 à 2 heures.

Les suites post-opératoires

  • La sortie de la clinique peut se faire le jour-même ou le lendemain de l’intervention: après retrait du pansement et pose d’un soutien-gorge médical (qui sera porté jour et nuit 6 semaines). Il n’y a aucun drain.
  • Les douleurs sont modérées : 8-10 jours (comme des courbatures), et essentiellement au niveau des sites de lipoaspiration. Un traitement antalgique classique (paracétamol) est bien souvent suffisant.
  • Un traitement homéopathique est prescrit systématiquement ainsi que des huiles essentielles pour limiter les inconvénients. Les ecchymoses des sites de prélèvement (parfois assez impressionnantes) et des seins s’estompent en 10-15 jours.
  • Les douches sont autorisées dès le lendemain.
  • Il faut prévoir 8-10 jours de convalescence (congès). Pas de restriction de mouvements.
  • Les consultations post-opératoires seront toutes assurées par le chirurgien. Elles sont indispensables pour s’assurer du bon déroulement des suites et apporter les conseils au fur et à mesure.
  • Un traitement par lumière LED peut être réalisé dans les suites pour améliorer le résultat global (6 à 8 séances de 20 minutes espacées de 3 à 7 jours).

 

Conseils pratiques :

  • Il est nécessaire de dormir sur le dos au moins 15 jours, puis éventuellement sur le côté. Il est déconseillé de dormir sur le ventre avant 3 mois.
  • La reprise des activités sportives douces (vélo, natation, marche rapide) est autorisée après 6 semaines, et pour les sports plus toniques (course à pied, zumba, …) après 3 mois.
  • Après 6 semaines et à distance, il est conseillé de porter des soutien-gorges avec un bon soutien (notamment avec baleines) et de sport pour les activités toniques.
  • Il est déconseillé d’être enceinte avant un an après l’intervention. L’allaitement sera possible tout à fait normalement.

Le résultat définitif du lipofilling est évalué à 3 mois environ (les seins dégonfleront en deux phases : fonte de l’œdème vers 3-4 semaines et prise aléatoire des greffons vers 8-10 semaines)

LES PETITS +

  • Grande expérience de la technique
  • Utilisation de dispositifs spécifiques permettant d’améliorer la prise des greffes graisseuses.
  • Traitement possible par lumière LED dans les suites pour l’amélioration du résultat