• Docteur Delbaere - 09 86 31 52 52

avant apres protheses
avant apres protheses
avant apres protheses
avant apres protheses
avant apres protheses

Augmentation par prothèse

avant apres protheses

Patiente de 48 ans, pose de prothèses anatomiques 275 ml, Dual Plane, par voie sous-mammaire. Résultat à un an.

Avant

Après

Avant

Après

Patiente de 43 ans, pose de prothèses anatomiques de 275 ml, en rétro-musculaire, par voie sous-mammaire. Résultat à 9 ans.

Avant

Après

Avant

Après

Patiente de 33 ans, pose de prothèses anatomiques de 240 ml, dual Plane, par voie sous-mammaire (prise en charge CPAM pour hypoplasie sévère). Résultat à 2 ans.

Avant

Après

Avant

Après

Patiente de 49 ans, pose de prothèses rondes de 225 ml, rétro-musculaires, par voie sous-mammaire (prise en charge CPAM pour hypoplasie sévère). Résultat à un an.

Avant

Après

Avant

Après

Patiente de 43 ans, pose de prothèses anatomiques de 225 ml, en pré-musculaire, par voie sous-mammaire. Résultat à un an.

Patiente de 39 ans, pose de prothèses anatomiques de 255 ml, Dual-Plane, par voie sous-mammaire. Résultat à 18 mois.

Avant

Après

Avant

Après

Patiente de 65 ans. Prothèses de 190 ml rompues (posées 26 ans plus tôt). Changement par voie sous-mammaire pour des prothèses rondes de 345 ml, en rétro-musculaire. Résultat à 18 mois.

Avant

Après

Avant

Après

avant apres augmentation graisse

Augmentation par graisse

avant apres augmentation graisse

Patiente de 31 ans (IMC=20,5), hypotrophie avec asymétrie : correction par augmentation par greffes graisseuses (360 ml à D et 430 ml à G). Résultat à un an.

Patiente de 36 ans, augmentation par greffes graisseuses en un temps (555 ml à D et 505 ml à G). Résultat à un an.

Avant

Après

Avant

Après

Patiente de 27 ans (IMC=24), hypotrophie avec petite asymétrie : correction par augmentation par greffes graisseuses (340 ml à D et 380 ml à G). Prélèvement au niveau des lombes, des cuisses et des genoux. Résultat à six mois.

Avant

Après

Avant

Après

Patiente de 28 ans (IMC=22), hypotrophie mammaire: augmentation par greffes graisseuses (350 ml des 2 côtés). Résultat à un an.

Avant

Après

Avant

Après

Patiente de 39 ans (IMC=21,5), hypotrophie avec asymétrie : correction par augmentation par greffes graisseuses prises au niveau de l’abdomen (plastie abdominale dans le même temps) : 310 ml à D et 360 ml à G. Résultat à un an.

Avant

Après

Avant

Après

avant apres reduction

Réduction

avant apres reduction

Patiente de 18 ans, hypertrophie avec asymétrie : réduction en T inversé (-645g à D et – 565g à G). Résultat à un an.

Patiente de 41 ans, hypertrophie sévère : réduction en T inversé (- 985g à D et – 1040g à G). Résultat à 18 mois.

Avant

Après

Avant

Après

Patiente de 49 ans, hypertrophie avec asymétrie : réduction en T inversé (- 490g à D et – 460g à G). Résultat à 14 mois.

Patiente de 22 ans, hypertrophie avec asymétrie : réduction en T inversé (- 330g à D et – 290g à G). Résultat à un an.

Avant

Après

Avant

Après

Patiente de 65 ans, hypertrophie avec asymétrie : réduction en T inversé (- 550g à D et – 460g à G). Résultat à 18 mois.

Patiente de 62 ans, hypertrophie avec asymétrie importante: réduction en T inversé (- 360g à D et – 650g à G). Résultat à un an.

Avant

Après

Avant

Après

avant apres pexie

Pexie

avant apres pexie

Patiente de 36 ans, remontée des seins en T inversé. Résultat à un an.

Avant

Après

Avant

Après

Patiente de 36 ans, ptose et asymétrie mammaire : remontée des seins en T inversé avec réduction de 150 g du sein D. Résultat à un an.

Avant

Après

Avant

Après

avant apres malformations

Malformation

avant apres malformations
reduction

Asymetries

reduction

Correction des asymétries par ajout de graisse
Patiente de 61 ans, injection de 390 ml de graisse à G et 80 ml à D, résultat à 6 mois.

Réduction unilatérale mais intervention bilatérale
Patiente de 25 ans souhaitant réduire le sein D (le plus important) et pour harmoniser les volumes, et les formes : remontée des 2 seins avec réduction de 130 g du D et greffes graisseuses dans le décolleté et entre les seins (270 ml à G et 200 ml à D). Résultat à 18 mois.

Avant

Après

Avant

Après

reduction

Seins tubereux

Les cas présentés sont traités de façon variable en fonction de la poitrine de la patiente, des possibilités et des contraintes techniques mais surtout du souhait de la patiente (en terme de volume final et du nombre d’interventions).

reduction

Patiente de 21 ans, seins tubéreux asymétriques: réduction du sein à D (-120g) et greffes graisseuses (70 ml à D et 370 ml à G). Résultat à six mois du premier temps.

Patiente de 32 ans, seins tubéreux asymétriques: correction par greffes graisseuses (440 ml à D et 380 ml à G). Résultat à un an du premier temps.

Avant

Après

Avant

Après

Patiente de 20 ans, seins tubéreux asymétriques: réduction du sein à D (50g) et greffes graisseuses (30 ml à D et 380 ml à G). Résultat à six mois.

Patiente de 17 ans, seins tubéreux asymétriques: réduction du sein à D (320g) et greffes graisseuses (30 ml à D et 300 ml à G). Résultat à quatre mois.

Avant

Après

Avant

Après

Patiente de 34 ans, seins tubéreux sévères, asymétriques: 2 séances de lipomodelage espacées de 6 mois : 1° séance (345 ml à D et 250 ml à G) et 2° séance avec plastie des aréoles (355 ml à D et 270 ml à G). Résultat intermédiaire et à 18 mois.

Avant

Après la 1ère séance

Après la 2ème séance

reduction

Malformation thoraco-mammaire

reduction

Patiente de 41 ans, malformation thoraco-mammaire avec pectus excavatum D et asymétrie des seins: correction par greffes graisseuses en 2 séances espacées de 6 mois : 1°séance (320 ml à D et 130 ml à G) et 2° séance (360 ml à D). Résultat à 18 mois.

Avant

Après la 1ère séance

Après la 2ème séance

avant apres mamelons

Chirurgie des mamelons

avant apres mamelons

Désinvagination des 2 côtés sous anesthésie locale (cicatrice sous le mamelon). Résultat à 6 mois.

Avant

Après

Après

avant apres reconstruction

Reconstruction mammaire

avant apres reconstruction
reduction

GESTES SECONDAIRES APRES TRAITEMENT CONSERVATEUR DU SEIN

Le traitement conservateur veut dire que la patiente a été opérée d’un cancer du sein mais avec conservation du reste du sein sain et qu’elle a eu de la radiothérapie sur ce sein. Il existe assez souvent des asymétries de formes et de volumes, plus ou moins marqués, et plus ou moins gênants dans les suites. Des gestes simples peuvent améliorer les résultats.

reduction

Patiente de 48 ans, opérée à G, désirant plus de poitrine globalement, et assez mince. Greffes graisseuses dans un premier temps à G pour retrouver une symétrie des seins et une souplesse du sein opéré (280 ml). Puis un an plus tard, pose de 2 prothèses rondes rétro-musculaires de 180 ml à D et 215 ml à G (sous le sein à D et par la cicatrice existante à G). Résultat intermédiaire et final à un an.

Avant

Après la 1ère opération

Après la 2ème opération

Patiente de 54 ans, opérée du sein G (hémi-mastectomie) : correction des asymétries de volume et de forme par greffes graisseuses à G (350 ml) et réduction du sein D (340 g). Résultat à 6 mois.

Patiente de 60 ans, opérée à droite 13 ans auparavant. Correction des asymétries par greffes graisseuses à D de 250 ml et réduction du sein D de 425 g. Résultat à un an.

Avant

Après

Avant

Après

reduction

SYMETRISATION DU SEIN CONTROLATERAL APRES CANCER DU SEIN

Certaines patientes présentent de grosses asymétries des seins après un traitement de cancer du sein (ablation partielle ou totale). Elles ne veulent pas toujours toucher au sein opéré, ou parfois le geste chirurgical est déconseillé (on ne peut pas trop réduire un sein irradié) : on propose alors une réduction du sein controlatéral pour améliorer leur confort au quotidien.

reduction

Patiente de 61 ans, présentant une asymétrie des seins qui s’est faite progressivement après son traitement de cancer du sein D 20 ans auparavant. Elle ne veut pas de geste à D, on réduit le sein G (280 g), en lui laissant la forme du sein D. Résultat à un an.

Patiente de 59 ans, traitée un an auparavant d’un cancer du sein D par une technique de réduction classique (en T inversé), puis irradiée. Elle présentait avant son cancer une hypertrophie mammaire. On propose donc de réduire le G par la même technique (750g). Résultat à 18 mois après tatouage des aréoles.

Avant

Après

Avant

Après

Patiente de 59 ans, traitée un an auparavant d’un cancer du sein D par une technique de réduction classique (en T inversé), puis irradiée. Elle présentait avant son cancer une hypertrophie mammaire. On propose donc de réduire le G par la même technique (750g). Résultat à 18 mois après tatouage des aréoles.

Avant

Après